Puzzle, Franck Thilliez

Puzzle, Franck ThilliezPuzzle, Franck Thilliez, Fleuve noir, paru le 03 Octobre 2013, 430 pages

Pour lecteurs adultes qui aiment frissonner de peur !
Comme je vous envie, bienheureux lecteurs qui êtes sur le point de plonger dans cet excellent opus Puzzle. Vous ne le savez pas encore mais de belles et riches heures de frayeur joyeuse vous attendent !!! Allez-y sans plus tarder…
Franck Thilliez est un auteur français de polars, originaire du Nord, il a écrit une série avec des enquêteurs récurrents : Sharko et Hennebelle, personnages intéressants et torturés qui se démênent avec beaucoup d’énergie dans chacune de leurs enquêtes de plus en plus aiguisées, documentées au fil du temps et se basant parfois sur des éléments scientifiques passionnants. Dans la mesure où la vie personnelle des flics évolue, mieux vaut les lires dans l’ordre.
Il a également écrit des thrillers indépendants de sa série  : La forêt des ombres (excellente entrée en matière pour découvrir son univers, je vous le recommande), Vertige

Résumé :

Ilan Dedisset est un jeune homme de moins de trente ans dont l’univers se résume à un boulot inintéressant à un péage d’autoroute, des parents décédés peu de temps avant dans des circonstances pour le moins étranges et une vie sociale désormais réduite à néant. Les corps de ses parents n’ont jamais été retrouvés, ils ont disparu en mer ce qu’Ilan a beaucoup de mal à admettre. En effet ses parents étant de très bons navigateurs ne seraient jamais sortis le jour du drame alors que la tempête se déchaînait sur les flots… Le deuil est pratiquement impossible pour ce fils esseulé puisque les corps n’ont jamais été repêchés. Ilan pense qu’il ne peut s’agir d’un accident dans la mesure où ses parents étaient des chercheurs réputés et que son père lui avait justement confié avoir fait une découverte de la plus grande importance…
Ilan vit seul dans cette grande maison glacée qui commence à montrer des signes de délabrement par manque d’entretien.
Ce fragile univers d’un équilibre très chaotique va définitivement voler en éclats le jour où, sans prévenir, débarque Chloé, une ex petite-amie à lui qui était avant tout son compagnon de chasses au trésor sur internet. Ilan a raccroché les wagons concernant ces jeux ou diverses énigmes comprenant un regroupement dans la vie réelle de joueurs affûtés prêts à tout pour remporter la victoire avec parfois des sommes d’argent en récompense de laborieux efforts et d’une vie sociale inexistante tant ces chasses aux trésors sont complexes, tordues et chronophages.
Avec Chloé, ils avaient entendu parler du jeu « Paranoïa » encore plus exigeant que les précédents, sombre et angoissant puisqu’il s’agirait pour chaque candidat sélectionné d’affronter ses plus grandes peurs ! Mais la récompense semble largement en valoir la peine : une somme de 300 000 euros est annoncée. A bien des égards, « Paranoïa » n’est pas un jeu comme les autres et la difficulté pour arriver à en faire partie en atteste largement. Chloé est presque parvenue au bout de l’énigme et elle veut enrôler Ilan dans ce jeu et peut-être ainsi redonner une chance à leur histoire avortée. Mais Ilan après le départ sans explication de Chloé avait décidé de tout arrêter et de tourner la page.
Notre jeune héros est bien déterminé à ne pas se laisser embarquer mais des événements pour le moins étranges, en relation avec ses parents, de plus en plus stressants vont l’amener, malgré lui, à être le huitième et dernier candidat de ce jeu très particulier.
Tout semble extrêmement mystérieux, ils n’ont pas même le temps de prendre leurs affaires qu’ils se voient contraints de rendre leur téléphones portable et sont alors conduits en montagne, en plein coeur des Alpes, vers un bâtiment aussi immense que sinistre où s’étalent ces quelques lettres : « Complexe psychiatrique de Swanessong »…
Le maître du jeu et de leurs peurs va leur expliquer en quelques mots les principes et règles du jeu dont la première est : « Quoi qu’il arrive, rien de ce que vous allez vivre n’est la réalité. Il s’agit d’un jeu. » puis la seconde : « L’un d’entre vous va mourir ». L’ambiance est, au fil des quelques jours que dure le jeu, de plus en plus oppressante, les candidats plus étranges et suspicieux les uns que les autres et les incidents vont se multiplier à l’intérieur de ce complexe dans lequel ils sont enfermés, coupés de toute civilisation et férocement gardés par des chiens qui entourent le pavillon.
Le jeu « Paranoïa » peut alors prendre toute son ampleur et étendre ses tentacules jusqu’au lecteur !

Critique :

Puzzle est un roman effroyable qui porte bien son nom puisque tout se met en place progressivement. Thilliez va peu à peu délivrer ses clés tels ces cygnes que les joueurs doivent trouver à l’intérieur de ce monde angoissant qu’est le jeu « Paranoïa ». Le lecteur tâtonne à la recherche de l’explication logique qui apparaît au dénouement puisque, comme on nous le dit, un puzzle ne saurait être complet avant la toute dernière pièce.
Après l’incroyable Forêt des ombres et le glaçant Vertiges Franck Thilliez réitère avec succès l’autopsie de la noirceur de l’âme humaine et de ses trésors cachés.
Difficile si ce n’est impossible de lâcher le livre avant d’avoir le fin mot de cette histoire qui hypnotise son lecteur par son ambiance des plus sinistres où la peur et le morbide  se nichent derrière chaque page ou chaque quête de ce jeu sans retour.

Un extrait pour vous mettre dans le bain (glacé) :

« Ilan songea à ces couloirs qu’ils avaient traversés et à la structure du bâtiment. Quel endroit effroyable. Des malades mentaux avaient vécu entre ces murs, d’autres étaient enterrés dehors, dans un cimetière. Des êtres humains dont le cerveau avait un jour déraillé et qui s’étaient retrouvés parqués comme des pestiférés, bien loin d’une société qui préférait les ignorer. Ces êtres à part avaient-ils compris la raison de leur présence dans cet hôpital ? S’étaient-ils crus normaux ou avaient-ils été conscients de leur folie ?
Ilan se recroquevilla sur le côté, soudain mal à l’aise. Il pouvait arriver n’importe quoi, qui l’entendrait hurler ici ? Qui était au courant de leur présence dans ces lieux horribles ? Les deux flics ? Et s’ils étaient vraiment complices, eux aussi ?  Avaient-ils réussi à franchir le col ou étaient-ils finalement revenus dans l’enceinte?

   Ilan frissonna. Il éteignit la lumière et se glissa sous les couvertures. Le silence était complet, mais parfois, le bois craquait, comme dans un vieux navire. La tempête sévissait contre la fenêtre. D’autres bruits arrivaient, de temps en temps. Des écoulements gargouillant dans des tuyauteries, des claquements bizarres de ferraille… Ilan ralluma, se leva et tira la commode jusqu’à la porte. Il n’empêcherait pas quelqu’un d’entrer mais au moins, il se réveillerait à la moindre intrusion. Mieux valait rester prudent, il n’oubliait pas que ce fichu jeu était censé lui fiche la trouille de sa vie. Cette fois, il ne se laisserait plus avoir, quoi qu’il arrive. Il fallait absolument garder en tête qu’il s’agissait juste de fiction. De mensonge. »

Acheter ce livre

Vous pouvez cliquer sur le lien suivant pour acheter ce livre : Acheter Puzzle, Franck Thilliez

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge