Desordre, Penny Hancock

Désordre , Penny Hancock, Sonatine, Avril 2013

Désordre, Penny Hancock

Désordre fait partie de ces romans noirs faits d’ambiances dont la lecture hypnotise son lecteur jusqu’au dénouement ultime.

Quelle lecture que ce thriller ! Glaçant, sombre à souhait, dérangeant et terriblement addictif !!

La Tamise, près de laquelle évoluent les héros de ce roman devient un personnage à part entière et ajoute à l’atmosphère froide et sinistre.

On est happés par la tension qui va crescendo et par la résolution d’un double mystère : celui du passé dont on devine qu’il viendra, en son temps, éclairer toute l’affaire qui se déroule au temps présent.

Bluffant !

 

Résumé :

Le lecteur suit principalement Sonia mais également Helen, toutes deux autrefois amies. Sonia, la quarantaine, vit en Angleterre dans sa maison d’enfance qui jouxte la Tamise. Son mari qui est souvent en déplacement, sa fille désormais partie du foyer et sa mère en maison de repos la poussent à vendre la maison ce à quoi elle se refuse catégoriquement. C’est le dernier élément qui la rattache à son passé et notamment son adolescence qui semble nimbée d’un mystère et même d’un drame qu’elle ne serait jamais parvenue à surmonter. De plus, la Tamise semble autant l’inquiéter que la fasciner.

Avec le recul, elle estime que ce pan de sa vie lui a offert les plus beaux moments jamais vécus. Cet âge d’or de l’adolescence, Jez, 15 ans, neveu d’Helen, en vacances chez sa tante,  le vit pleinement. Lorsqu’il frappe chez Sonia pour lui demander un disque que le mari de Sonia lui avait proposé de passer chercher, celle-ci comprend alors après avoir passé un petit moment avec lui qu’elle ne peut pas le laisser repartir. N’est-ce pas là l’occasion inespérée de revivre sa jeunesse envolée ?

Mais la disparition de Jez ne passe pas inaperçue, c’est bientôt sa famille, le voisinage et la presse qui en parlent et si’nquiètent. La police mène l’enquête et semble soupçonner une toute autre personne que Sonia.

La mécanique que parvient à mettre en place l’auteure est absolument impeccable et effroyable !

Elle dresse le portrait d’une femme qui pourrait être n’importe quelle voisine, mère ou épouse si ce n’est qu’une folie froide semble l’avoir atteinte et peut-être perdue à jamais…

Un premier roman à la maîtrise impressionnante. Une écrivaine de talent à suivre !

Extrait

Voici un extrait du 1er chapitre qui donne à voir le style littéraire de ce roman noir :

« Sa frange brune lui est retombée sur un oeil. Il la rejette en arrière et me regarde sous ses longs sourcils noirs impeccablement dessinés. Je remarque son cou sinueux et sa pomme d’Adam toute lisse. Il y a une dépression triangulaire à l’endroit où sa gorge plonge vers son sternum. Sa peau luit d’un éclat qui me donne envie de le toucher. Il a une corpulence d’adulte, pourtant tout chez lui est encore neuf et rutilant.

Je voudrais lui dire que je dois rester dans la maison des Berges pour être près de Seb. Quelque part dans les ondulations du fleuve, dans le va-et-vient quotidien des marées, il est toujours là, comme un miroitement d’huile iridescent à la surface. Une ride, une bulle, un clapotis et il revient. Je n’en ai jamais parlé à personne. Peu de gens comprendraient et, pour employer un cliché, tellement d’eau a coulé sous les ponts depuis… Une vie entière. Je suis convaincue que Jez comprendrait ce que je veux dire. Mais je laisse passer le moment. Quelque chose me retient de lui en parler. Quelque chose qui est si près de moi que je n’arrive pas à faire la mise au point dessus. »

Acheter ce livre

Vous pouvez cliquer sur le lien suivant pour acheter ce livre : Acheter Désordre, Penny Hancock

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge