Alice et l’épouvanteur, Joseph Delaney

l--pouvanteur,-tome-12---alice-et-l--pouvanteur-719903Alice et l’épouvanteur t.12, Joseph Delaney paru le 24 Février 2016 chez Bayard traduit de l’anglais par Marie-Hélène Delval, 326 pages.

Voici le tome 12 de la si délicieuse série de l’épouvanteur qui sera en théorie l’avant-dernier tome ! Il existe également un hors-série intitulé Le bestiaire de l’épouvanteur.

Une fois n’est pas coutume, l’histoire de ce tome 12 nous est racontée par Alice, un personnage important et essentiel à la série mais qui apparaît ici au premier plan. Alice est une sorcière, elle est toujours chaussée de souliers pointus. Elle a été éduquée par Lizzie l’osseuse, une sorcière redoutable qui est sa propre mère et son père n’est autre que le Malin. Pourtant Alice combat l’obscur et soutient son fidèle ami Tom dans toutes ses quêtes pour combattre les créatures du mal. Elle a souvent cheminé aux côtés de Tom et du vieil épouvanteur Gregory. Entre ces deux-là, il existe une certaine méfiance. Aux yeux de l’épouvanteur, Alice est avant tout une sorcière et pour cette dernière, les principes de Gregory sont trop obtus. En effet, Alice n’hésite pas à utiliser sa magie quand cela lui est nécessaire au risque toutefois de côtoyer les ténèbres.
Cette fois, l’enjeu est de taille. Une sombre période s’annonce. Ce que beaucoup redoutaient plus que tout semble être en marche. Les serviteurs du Malin ne sont pas loin de redonner à ce dernier toute la force dont il disposait jadis. Ainsi un nouvel âge naîtra et ce sera celui des pires ténèbres. Il existe un moyen de l’en empêcher comme l’ont découvert Tom et Alice. C’est loin d’être une solution idéale mais aux grands maux, les grands remèdes. Il faut agir sans tarder. Le Malin est toujours entravé mais pas pour autant vaincu.
Afin de le vaincre, Alice doit trouver la troisième et dernière arme qui permettra à Tom de le tuer lors d’un rituel célébré au moment d’Halloween. Les deux armes déjà en sa possession, Alice doit s’emparer de la troisième, une lame surnommée « Douloureuse » certainement bien cachée et protégée par les serviteurs du Malin. Alice a découvert la terrible vérité : cette arme, pour que le rituel soit réussi, devra être retournée contre elle. Cette dernière sera sacrifiée pour l’avènement d’un règne de paix qu’elle ne connaitra pas. Néanmoins, sa détermination est intacte et sa volonté ne faiblit pas.
Il lui faut se presser pour avoir une chance de trouver cette lame avant Halloween et revenir vivante encore ! Assurément, notre Alice court un grand danger et l’épreuve qui l’attend sera sans doute une des pires de sa vie…

Les mésaventures de ce douzième tome sont toujours aussi palpitantes et riches. Le lecteur apprendra beaucoup sur le passé de l’héroïne. A ce stade-ci de la lecture, nous sommes plutôt familiers des créatures mentionnées et des divers personnages, de l’ambiance froide et brumeuse, l’auteur ne recherche pas l’originalité mais le tout s’imbrique dans une logique de fin de série. Tout se met en place pour une fin qui, nous l’espérons, sera à la hauteur de la série. Je l’ai tout de même trouvé plus sombre, certains passages potentiellement effrayants voire rebutants pour de jeunes lecteurs, notamment l’épisode avec les mouches… D’aucuns regretteront l’absence de Tom mais la série étant longue, il était intéressant de varier les points de vue. Une façon intelligente de rallonger la sauce peut-être…
On ne boude pas notre plaisir, avec Delaney, on sait à quoi s’attendre et c’est toujours très plaisant et bien ficelé !

La devise d’Alice aussi simple qu’efficace à qui nous laisserons le dernier mot :

« Je serai brave.
Je ferai ce qui doit être fait.
Je suis Alice. »

Acheter ce livre

Vous pouvez cliquer sur le lien suivant pour acheter ce livre : Acheter Delaney Alice et l’épouvanteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge