Le gang des dentiers fait sauter la banque, Catharina Ingelman-Sundberg

gang dentiersLe gang des dentiers fait sauter la banque, Catharina Ingelman-Sundberg, paru le 12 Février 2015, chez Fleuve éditions, traduit du suédois par Hélène Hervieu, 376 pages.

Le gang des dentiers est le second roman traduit de Catharina Ingelman-Sudberg, une auteure populaire en Suède. Il fait suite à Comment braquer une banque sans perdre son dentier  qui vient de sortir en poche (cf : mon article). L’on retrouve donc avec plaisir la bande des incroyables retraités, cinq joyeux drilles.
Avec toujours autant de plaisir, le lecteur découvre les amis réunis au début du roman à Las Vegas où ils se font remarquer au casino grâce à une main trop chanceuse pour être honnête.
C’est que Märtha, la meneuse de ce gang, nourrit toujours les plus hautes ambitions pour leurs actions criminelles à but humanitaire pourrait-on dire.
Car ces cinq-là sont des cambrioleurs au grand coeur. Ils volent en faveur des plus démunis. Ils s’érigent en Robins des bois des temps modernes.
Mais une fois de temps en temps, la machine s’emballe quelque peu. Comment faire quand les millions semblent s’évaporer dans la nature ? Comment réagir lorsqu’on est face à de vrais gangsters ou des hackers sans morale ?
Pour Märtha, cela ne fait aucun doute : il est temps de reprendre du service. De freiner sur la liqueur de mûres arctiques, de reprendre les séances de gymnastique et surtout de se creuser le cerveau pour le prochain méfait !

Toujours aussi savoureux et dans la même veine que le premier. On ne s’en lasse pas malgré les ressemblances !

Un extrait pour vous mettre en joie :

   « Märtha avait décidé que ce serait pour le lendemain. Elle débordait tellement d’idées qu’elle n’était pas toujours facile à suivre. Elle jeta un regard à la pièce qu’elle allait bientôt quitter. Depuis des mois, ils jouaient à la roulette et avaient raflé plus de cent millions, mais il était temps d’en finir. Les vigiles commençaient à se douter de quelque chose, ils les observaient de près en marmonnant dans leurs écouteurs chaque fois que le gang des dentiers s’approchait des tables de jeux. Ça devenait tendu. Il fallait savoir s’arrêter et se fixer des objectifs réalistes. Le Génie fit un calcul rapide. Au cours de la dernière année, ils avaient amassé, grâce à leurs braquages et leurs tricheries au jeu, deux cent quarante millions pour leur fonds Grindslanten. En comptant les diamants, on arrivait sans doute à trois cent quarante millions. Il ne leur manquait plus que cent soixante millions et les revenus de leur capital suffiraient à aider les personnes âgées et d’autres malheureux que l’État négligeait. »

Acheter ce livre

fnac livraison gratuite
Vous pouvez cliquer sur le lien suivant pour acheter ce livre : Acheter Le gang des dentiers fait sauter la banque, Catharina Ingelman-Sundberg

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge