L’apprenti épouvanteur, Joseph Delaney

L'apprenti épouvanteur, Joseph DelaneyL’apprenti épouvanteur, t.1 Joseph Delaney, Bayard, 2004, 276 pages

Voici une série vraiment très bonne pour la jeunesse (à partir de onze/douze ans et plus) qui est déjà bien avancée puisque cette année est sorti le tome 10. S’ils ne sont pas sortis en poche, le prix de chaque tome est raisonnable et la couverture toujours très soignée.
Le premier tome nous présente la figure centrale de cette série jeunesse : Thomas Ward, appelé Tom le plus souvent. Il est le septième fils d’un septième fils et son destin n’est pas de suivre ses frères et ses parents dans l’apprentissage du métier de fermier mais plutôt de devenir épouvanteur ce qui consiste à éradiquer toutes les créatures de l’Ombre qui maltraitent de pauvres villageois et sont aptes à semer la discorde. Qui sont-elles ces créatures malfaisantes ? Bien souvent des sorcières, plus ou moins puissantes et plus ou moins adeptes de la magie noire mais pas seulement, il existe moult créatures que l’on va découvrir de tome en tome : spectres, gobelins, fantômes et même le Malin, la figure emblématique du Mal et la plus retorse.
L’épouvanteur ne manque pas de travail dans le Comté et pourtant il est souvent craint et peu reconnu. Celui auprès duquel Tom va recevoir son apprentissage, John Gregory, est un homme taciturne, mystérieux, froid de prime abord et vivant chichement.
Puisque la destinée de Tom est de devenir un jour épouvanteur et de prendre la succession de John Gregory qui est déjà vieux, il a beaucoup à apprendre, aussi bien sur le plan théorique que pratique. Il va devoir mémoriser les noms et visages  multiples de ses ennemis de même qu’il va devoir apprendre à quelle occasion utiliser la limaille de fer… Le programme est dense et les embûches nombreuses et dangereuses.

Mais la pratique peut-elle toujours  se satisfaire de la théorie ? En théorie bien sûr, il ne faut pas utiliser la magie noire même pour une juste cause et en théorie encore, toutes les sorcières sont à éviter. Quand Tom fait plus tard la connaissance d’Alice : une jeune fille sympathique de son âge mais qui a le malheur de porter des souliers pointus signe de son appartenance à la sorcellerie, comment se comporter avec elle car son coeur lui dicte qu’elle peut être digne de confiance quand son maître Grégory n’en croit rien… Peu bavard, ce dernier semblerait pourtant cacher quelques sombres secrets comme le lecteur va le découvrir tout au long de cette série exceptionnelle.

Au bout de dix tomes, l’on pourrait croire qu’une lassitude s’installe mais pas du tout ! Les aventures sont renouvelées avec une imagination débordante et une narration maîtrisée, un juste dosage entre des personnages qu’on connait et qui évoluent et de nouveaux qui mettent du piment aux aventures de John et de Tom. C’est un roman qui se déroule dans une époque lointaine difficile à situer, Delaney nous fait plonger dans une ambiance sans pareille faite de frissons (enfants trop jeunes ou trop sensibles, s’abstenir), de mystère, d’aventure, de cheminements par-delà la lande. L’on imagine aisément le décor de verdure perdu dans le brouillard et Tom et son maître qui se contentent d’un bout de fromage à grignoter avant de retrousser leurs manches, de faire sortir la pointe rétractable de leurs bâtons et d’affronter l’obscur… En un mot, on se régale !

Acheter ce livre

Vous pouvez cliquer sur le lien suivant pour acheter ce livre : Acheter L’apprenti épouvanteur, Joseph Delaney

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge