Un autre que moi, Véronique Olmi

108644016Un autre que moi, Véronique Olmi paru chez Albin Michel le 13 Janvier 2016, 137 pages.

Véronique Olmi est une auteure hétéroclite qui a publié de nombreux romans ainsi que des nouvelles et des pièces de théâtre. Parmi ses romans connus, il y a Bord de mer, La pluie ne change rien au désir, Le premier amour ou encore La nuit en vérité.

Quelques mots sur Un autre que moi :

Un autre que moi est une pièce de théâtre qui a lieu de nos jours dans une chambre d’hôtel et nous met en présence de deux personnages. Il y a Fred, un homme de quarante ans, dynamique, qui a belle allure et semble bien gagner sa vie puis nous avons Frédéric âgé de quatre-vingts ans, vêtu simplement.
Fred a tout juste quarante ans ce soir-là et parlant à haute voix, il exprime son mal-être. Sa femme a organisé un anniversaire « surprise ». Mais il n’a aucune envie de le fêter lui. Cela le fatigue, d’ailleurs, sa vie entière semble l’épuiser. Il est en proie à un moment d’angoisse doté d’une furieuse envie de renoncement. Alors qu’il est assis sur le lit de sa petite chambre d’hôtel, il n’aperçoit pas l’arrivée de Frédéric qui traverse le miroir de l’armoire.
La soirée semble s’annoncer sous les pires auspices pour Fred quand Frédéric lui annonce qu’il n’est rien d’autre que son double, l’homme qu’il deviendra quand il aura deux fois son âge.
Fred le prend pour un illuminé et veut le faire sortir de sa chambre. Mais Frédéric ne l’entend pas de cette oreille. Et Fred ne peut-il réaliser que ce face à face surréaliste avec son futur lui-même est une chance inouïe ? A-t-on si souvent l’occasion d’en apprendre un peu plus que ses propres prédictions hasardeuses quant à son avenir ? Et si les réponses lui déplaisent, n’est-ce pas là l’occasion rêvée pour faire le point sur sa propre vie ? Une existence qui peut passer pour réussie selon certains critères extérieurs mais qui lui laisse des cernes noirs sous les yeux et une irrépressible envie de fuir sa propre fête d’anniversaire…
Ce tête à tête un brin contraint pour Fred offre une discussion unique sur les choix de vie. Pour Fred, C’est le moment de s’arrêter sur ce qu’il a accompli et d’admettre certaines vérités dérangeantes, pour Frédéric, cette soirée lui offre un bilan de vie, un retour sur l’homme qu’il a été et qui l’a mené à certains choix de vie dont il aimerait convaincre son jeune double qu’ils ne lui apporteront pas le bonheur escompté.

Mon avis sur cette pièce de Véronique Olmi :

C’est une pièce de théâtre agréable à lire basée sur une idée simple originale et plutôt efficace. Rien de spectaculaire, un décor spartiate, seulement deux personnages tout au long de le la pièce. On imagine une mise en scène épurée. La force de la pièce réside dans l’écriture. Pour maintenir l’attention des spectateurs, il faudrait certainement deux comédiens talentueux car la trame est plutôt linéaire et offre peu de distractions à un public désireux de voir un spectacle complet. Un autre que moi offre une réflexion de qualité sur le chemin de vie d’un homme ordinaire qui s’est peut-être quelque peu égaré à un moment. On ne peut s’empêcher de se poser des questions sur l’issue de même que l’apparition miraculeuse de ce double plus âgé nous parait improbable et audacieuse nous faisant nous demander jusqu’où ira la supercherie. Mais c’est encore la question du temps – le temps d’une vie, la progression inexorable du temps, les retours en arrière impossibles – que Olmi questionne ici en les remettant en cause allègrement. Et ces questionnements existentiels prennent place au cœur d’un échange plutôt musclé et non dénué d’humour entre les deux hommes.
Un bon moment théâtral.

Un exemple de ces réparties cinglantes entre ces sacrés doubles :

« FREDERIC
Pourquoi tu m’as appelé, si tu veux pas me voir, hein ? Pourquoi tu m’as fat sortir de ce foutu miroir, tu t’imagines que ça me faisait plaisir ? Que c’était facile ? Ah non, je n’aime pas me revoir à quarante ans. J’étais pas heureux à cette époque et même pas malheureux. Entre deux eaux, j’étais. Comme toi. Entre deux cuites, oui ! Pas fier de moi. Pas honteux non plus. Rien !

Il relâche Fred et s’éloigne.

FRED
Mais… moi ça va bien, je vous assure. J’essaye d’échapper à un anniversaire… C’est tout.

FREDERIC
C’est tout ? C’est ça, fais le malin !

FRED
C’est très banal, vous savez. Beaucoup de gens ne supportent pas leur anniversaire.

FREDERIC
J’en ai rien à faire des généralités. C’est pas pour ça que je suis venu.

FRED
Ah non ? Et pour quoi, alors ?

FREDERIC
Pour toi. Je te l’ai déjà dit. Je t’ai entendu m’appeler et je suis venu !

FRED
Ecoutez, je n’ai pas pu vous appeler : je ne vous connais pas !

FREDERIC
Arrête de me vouvoyer, c’est absurde.

FRED
Je n’ai rien contre vous, mais je veux être seul !

FREDERIC
Mais tu l’es tout le temps !

FRED
Est-ce que vous êtes mort ?

FREDERIC
Ca va pas, non ? C’est ridicule !

FRED
Oui, ben ce sont des choses qui arrivent…

FREDERIC
Désolé, j’ai une santé de fer et je me porte très bien. Tu vivras vieux, mon garçon.

FRED
Ah, ne m’appelez pas « mon garçon » ! Je déteste ça.

FREDERIC
Je m’appelle comme je veux ! »

Acheter ce livre

Vous pouvez cliquer sur le lien suivant pour acheter ce livre : Acheter Olmi Un autre que moi


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge