Fracture, Miranda Megan

Fracture, Megan MirandaFracture, Megan Miranda, Pocket Jeunesse, à paraître le 17 Avril 2014, traduit de l’anglais par Juliette Paquereau, 316 pages

Résumé :

Delaney Maxwell, accompagnée de son voisin et ami de toujours : Peter, s’embarque pour leur jeu coutumier d’innocente chasse à l’homme avec d’autres adolescents de leur bourgade du Maine. Début Décembre, c’est un peu tôt pour s’aventurer sur les berges du lac mais avec les températures exceptionnellement froides, la glace est déjà bien épaisse. Et pourtant lorsque Delaney s’élance, pressée par son ami ; elle dérape, tombe de tout son long et s’enfonce dans l’eau gelée après que la glace a cédé sous son poids et sans avoir eu le temps de se relever. Elle va y rester onze minutes avant que les jeunes la repêchent. Réanimée par Peter qui, au désespoir et malgré les évidences (tous lui disent qu’il est trop tard) s’acharne à lui redonner vie et lui casse quelques côtes au passage ; elle est ensuite conduite à l’hôpital où elle est déclarée en mort cérébrale. Nul ne peut survivre au-delà de dix minutes privé d’oxygène. Or Delaney s’en sort, contre toute attente. Un pur miracle. Et sans séquelles, ni physiologiques, ni mentales. Comment est-ce seulement possible ?
Néanmoins, Delaney ne va pas tarder à s’apercevoir qu’elle n’est plus la même qu’avant. Investie d’un étrange pouvoir qui peut se révéler aussi bien don que malédiction, elle va devoir chercher à comprendre ce qu’elle est devenue et à maîtriser cette incroyable faculté tout en rassurant son entourage de plus en plus suspicieux face à cette jeune fille devenue autre et son comportement pour le moins insolite.

Dans ce contexte, elle fait la rencontre d’un garçon peu ordinaire toujours dans son sillage : Troy. Qui est-il ? Qu lui veut-il vraiment ? Il la trouble et l’attire. Mais plus ou moins que cette immense affection amoureuse mâtinée de jalousie qu’elle éprouve envers son ami de toujours ?!

Mon avis :

   Qui peut encore prétendre qu’être ado consiste à suivre les autres tels des moutons ? En cet âge difficile, Delaney va devoir composer avec cet accident qui la place sous les feux de la rampe et avec  sa différence qui l’éloigne des autres ! Sa vie risque de n’être plus jamais la même et les sentiments se bousculent dans son coeur.
Une héroïne attachante, une idée de départ originale pour ce roman au suspense bien dosé qui se lit d’une traite. Quelques faiblesses dans le rythme, une écriture simpliste et des personnages inégalement travaillés empêchent Fracture de s’élever au rang de grand roman mais la lecture est agréable et l’on a envie de connaître le dénouement. Dans le même esprit et à mon sens en plus abouti, vous pouvez lire la série Intuitions de Rachel Ward qui met en scène une héroïne sachant décrypter les dates de mort des personnes qu’elle croise, cf mon article Intuitions.

Un extrait pour vous mettre l’eau (ou plutôt les mots) à la bouche :

   « Onze minutes sous l’eau, c’est une éternité. Si j’en crois nos cours de secourisme, il suffit d’être privé d’oxygène pendant trois minutes pour perdre connaissance. Les séquelles cérébrales irréversibles surviennent au bout de la quatrième minute. Et après, lorsque l’oxygène fait complètement défaut, c’est l’arrêt cardiaque respiratoire. La mort peut survenir dès la cinquième minute. Elle est probable à la septième. Inéluctable à la dixième.
Peter m’a repêchée à la onzième.
_ Je ne devrais pas être en vie, je lance à Peter lorsqu’il réapparaît plus tard dans ma chambre.
_ L’eau était glacée, me répond-il. Ca ralentit le métabolisme. On a moins besoin d’oxygène dans ces cas-là. Enfin, je crois…
Peter n’est pas dans la course pour la place de major de promotion. Peter est doté d’une autre forme d’intelligence. Il m’a dit une fois en blaguant qu’il serait un jour un entrepreneur reconnu et que je serai sa meilleure employée. Je lui ai mis un coup de cahier sur la tête, même si j’étais intimement convaincue qu’il disait vrai.
Je le regarde, bouche bée.
Peter sourit d’un air penaud.
_ J’ai vérifié, tu sais. Après que… Avant que… J’ai vérifié, je te jure. J’avais besoin de savoir s’il y avait une chance. S’il y avait un espoir. Même infime.
Il tire sur un fil qui dépasse de la manche de son sweat et regarde la fibre se dérouler.
_ Alors pourquoi tout le monde fait comme si je ne devais pas être en vie ?
_ Parce que tu es un cas à part. Sérieux, c’est vraiment hyper rare. Comme la neige en été.
_ T’en as jamais vu ?
_ Non, je ne crois pas. Mais c’est pas impossible, non ? »

Acheter ce livre

Vous pouvez cliquer sur le lien suivant pour acheter ce livre : Acheter Fracture, Miranda Megan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge