Outlander t.1 « Le chardon et le tartan », Diana Gabaldon

OutandrOutlander t.1 « Le chardon et le tartan », Diana Gabaldon paru aux éditions J’ai lu en Août 2014, traduit de l’anglais par Philippe Safavi, 853 pages.

La première parution de cette série remonte à 1997. Elle reparaît là en format semi-poche, sans doute grâce à la diffusion de la série, et regroupe déjà six volumes pour le moment, comptant au total à peu près 7000 pages d’une typographie relativement serrée ! Une série fleuve qui rebutera un certain nombre de lecteurs peu désireux de s’embarquer pour une lecture aussi longue et qui attirera les grands lecteurs de fresques historiques et sommes romanesques.

Outlander nous emmène dans un voyage dans le temps. Nous sommes au début du roman au sortir de la guerre, en 1945 où l’on découvre l’héroïne principale : Claire qui se repose en Écosse auprès de son mari en essayant d’oublier les événements tragiques qui viennent de prendre fin. Claire est infirmière et son mari est un passionné d’histoire et d’arbres généalogiques ce qui va s’avérer fort utile par la suite. Un jour, en se promenant dans la lande, elle découvre des menhirs et une cérémonie étrange s’y déroule. En y revenant plus tard, elle s’approche d’un mégalithe et va alors glisser dans une faille spatio-temporelle. Elle débarque en 1743, dans un monde qui lui est inconnu et hostile, elle, l’étrangère, habillée d’une étrange manière pour l’époque. C’est une période de lutte entre Highlanders et Anglais.
Après avoir admis qu’elle n’était pas au cœur d’un tournage filmique, il lui faudra accepter cet état de fait et se faire aux nouvelles coutumes pour vivre dans ce nouveau monde qu’elle découvre de l’intérieur et non plus en théorie.
Aussi dangereuses qu’excitantes, les mésaventures que Claire va affronter lui feront-elle renoncer à ce présent incroyable pour retrouver sa « première vie »?

Excepté le nombre de pages qui peut effrayer, c’est une lecture grand public, étayée de dialogues, facile à suivre qui nous fait nous immerger dans une époque en particulier, avec son atmosphère et les faits historiques, auprès d’une galerie de personnages que l’on apprécie avec une belle peinture des sentiments, des us et coutumes et une part de romance également. Si la longueur de la série vous fait hésiter à la découvrir, étant donné que chaque tome nous emmène dans une période différente, il est facile de faire une pause entre les tomes et vous pouvez aisément vous faire une opinion avec le premier.
Malgré quelques passages plus longs, le récit, très visuel, parvient à tenir en haleine son lecteur et est riche de moult rebondissements. A découvrir donc.

Acheter ce livre

Vous pouvez cliquer sur le lien suivant pour acheter ce livre : Acheter Gabaldon Outlander


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge