Le marchand de sable, Lars Kepler

le marchand de sableLe marchand de sable, Lars Kepler, Actes Sud, paru le 5 Novembre 2014, 516 pages.

Lars Kepler est le pseudonyme d’un couple d’écrivains suédois ayant écrit trois excellents thrillers : L’hypnotiseur (cf mon article), Le Pacte et Incurables (cf mon article).

Mon résumé :

Un soir d’hiver neigeux, un jeune homme erre, hagard, le long d’une voie ferrée. Il s’agit de Mikael, porté disparu treize ans plus tôt. A l’époque, on avait mis cette disparition ainsi que celle de sa soeur sur le compte d’un psychopathe: Jurek Walter qui est désormais enfermé en unité psychiatrique sous très haute surveillance. Ce dernier ayant été découvert par l’inspecteur Joona Linna (que l’on commence à connaître et que cette dernière enquête va révéler plus encore) en train d’empêcher une femme de sortir d’un cercueil en plein coeur d’une forêt.
Mikael est affaibli et atteint de légionellose. Il est désorienté et incapable de décrire précisément le lieu de sa captivité. Il parle du marchand de sable aux doigts de porcelaine. Le temps presse car sa soeur, qui souffre peut-être de la même maladie, est toujours captive et Joona Linna sait qu’un interrogatoire, quel qu’il soit, ne donnera rien avec un suspect aussi machiavélique, intelligent et dénoué de toute empathie comme l’est Jurek Walter. Cet homme a littéralement ruiné la vie de l’inspecteur. L’heure est venue de jeter du sel sur les plaies…
Joona va alors jouer sa dernière carte. Dans l’espoir de soutirer quelque information à Jurek, la police envoie l’un de ses meilleurs éléments : une jeune agent, adepte de boxe, pour infiltrer l’unité psychiatrique en tant que patiente dangereuse. Mais une fois à l’intérieur, nul recours pour la jeune femme qui devra aller au bout de sa mission quelles que soient les menaces qu’elle encourt.
Est-ce que cela suffira à retrouver la soeur de Mikael ? Joona, de son côté, est prêt à affronter une fois encore son pire cauchemar, Jurek ou « le marchand de sable ».

Mon avis :

Quel souffle romanesque dans le dernier thriller du tandem Kepler ! Une vive tension court de bout en bout de ce roman haletant qui vous glacera l’échine. Ils ont l’art de plonger leur lectorat dans une intrigue complexe et une atmosphère sans nulle autre pareille où aucune échappatoire n’est proposée ! Par les portraits dessinés et les paysages peints en quelques lignes précises, nous visualisons avec une netteté incroyable les scènes qui se succèdent dans un rythme accéléré grâce aux chapitres très courts et à l’écriture incisive. Aucun temps mort jusqu’à la toute fin qui laisse une fois de plus le lecteur pantelant. Si le personnage de tueur psychopathe a une faculté de manipulation et de perversion quelque peu hors du commun, il tient la route malgré son aspect tout-puissant.
La fin, qui se veut époustouflante, laisse quelques détails en suspens sans que cela soit nuisible à l’ensemble. Si vous aimez les policiers sombres et machiavéliques, bien écrits et effroyables, achetez Le marchand de sable les yeux fermés. Mais ne vous fiez pas au titre, ce roman ne vous aidera pas à mieux dormir !

Un extrait en guise de préambule :

« Il faisait tellement noir qu’un instant ils crurent l’avoir perdu encore une fois. Ils s’arrêtèrent, repérèrent la piste et poursuivirent la traque.
Soudain, ils entendirent de légers gémissements. On aurait dit les plaintes d’un animal
, ça ne ressemblait à rien que Joona ou Samuel aient déjà entendu. Ils s’approchèrent du bruit, guidés par les traces dans la neige.
Le tableau qui s’offrait à eux entre les troncs d’arbre semblait tout droit sorti d’un conte grotesque du Moyen Âge. L’homme qu’ils avaient poursuivi se tenait devant une tombe peu profonde. Le sol tout autour était noir de terre remuée. Une femme sale et maigre essayait de sortir d’un cercueil. En pleurs, elle luttait pour en franchir le bord. Mais dès qu’elle se redressait, il la faisait retomber.
Pendant quelques secondes
, Joona et Samuel se contentèrent d’observer la scène, avant de dégainer leurs armes et de se ruer en avant.
L’homme n’était pas armé et Joona savait qu’il devait viser les jambes, pourtant il dirigea son pistolet droit sur son coeur.
Ils coururent dans la neige sale, jetèrent l’homme à plat ventre et le menottèrent aux mains et aux pieds.
Samuel le tenait en joue pendant que, hors d’haleine, il appelait le centre d’appels d’urgence.
Joona entendit les sanglots dans sa voix.
Ils venaient d’arrêter un tueur en série inconnu jusque-là.
Son nom était Jurek Walter.
Avec précaution, Joona sortit la femme du cercueil et essaya de la rassurer. Elle resta allongée sur le sol, haletante. Il était en train de lui expliquer que les secours n’allaient pas tarder à arriver quand il perçut un mouvement entre les arbres. Une ombre s’enfuit, une branche cassa, des ramées de sapin furent secouées et de la neige s’envola doucement comme un voile.
Un chevreuil sans doute. »

Acheter ce livre

fnac livraison gratuite
Vous pouvez cliquer sur le lien suivant pour acheter ce livre : Acheter Le marchand de sable, Lars Kepler

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge