La saison des mangues, Cécile Huguenin

saison manguesLa saison des mangues, Cécile Huguenin, le 15 Janvier 2015 chez Héloïse d’Ormesson, 172 pages.

Après un récit sur l’Alzheimer : Alzheimer mon amour dans lequel elle évoquait son quotidien auprès de son mari malade, C. Huguenin signe là son premier roman.

Mon résumé :

Trois histoires de femmes de la même famille mais trois générations et trois pays différents pour une destinée à nulle autre pareille.
Il y a d’abord Radhika élevée par son père modeste et qui est trop heureux de pouvoir donner sa fille au premier prétendant, à savoir un Major anglais qui se pressera de ramener Radhika en Angleterre où il se montrera de plus en plus abject envers elle, niant sa culture, son identité. De cette drôle d’union désaccordée, naît Anita, élevée dans la tradition britannique. La complicité qui unit Radhika à sa fille exacerbe la tyrannie du père. Mais Radhika trouve alors un moyen infaillible pour le faire taire à jamais.
Toutes les deux partent pour l’Inde. Dans l’avion qui les y emmène, la jeune Anita rencontre François dont elle tombe aussitôt amoureuse. Ils vivent quelque temps en Inde et donnent naissance à Mira. Les problèmes de santé mentale que rencontre son père, François, s’aggravent. Ils retournent alors vivre à Paris.
Mira symbolise le mélange des cultures. Elevée par sa mère, elle sera vite attirée par une toute autre culture et fera à son tour ses bagages pour une nouvelle terre : l’Afrique. Elle y rencontrera Laurent qu’elle guidera dans son action humanitaire, ce dernier étant fasciné par la volonté et la force de Mira dont il se sent aussitôt proche.
Mira trouvera-t-elle la paix sur cette terre dont elle ignore tout ou presque et qu’elle va découvrir au prix de surprises tout autant que de déconvenues ?

Mon avis :

Cécile Huguenin nous offre un voyage incroyable, empli d’émotion et de saveurs, grâce au parcours morcelé de trois femmes d’exception et de destins hors du commun.  La narration anticipe sur la suite avant d’offrir au lecteur un flashback plus détaillé lui permettant d’avoir toutes les clés. Aucune linéarité tant dans le récit que dans les personnages ou les pays évoqués.
L’histoire est passionnante, les personnages captivants, l’écriture subtile et riche : un trio réussi qui vous fera passer un merveilleux moment de lecture !
Si vous ne savez pas quel livre offrir à votre amie ou votre mère, La saison des mangues est un cadeau tout trouvé !

Un extrait de ce très joli roman :

« Mira arriva en même temps que la mousson, lors d’un nuit de cataclysme. Personne ne se préoccupa d’attribuer la facilité de sa naissance aux invocations de son père ou à la bonne constitution de sa mère. Entre deux coups de tonnerre qui rythmait les contractions, elle glissa comme une banane. Son cri aigu de petite fille se mêla au tumulte des éléments déchaînés, ténu mais impérieux, celui d’un être qui réclame sa place dans ce monde en folie. Toute petite, Mira demandait souvent à sa mère le récit de sa naissance. A chaque fois, Anita sentait monter en elle l’odeur âcre de la pâte de curcuma dont on enduisait le corps des nouveau-nés et le goût amer du café au gingembre qu’on lui faisait ingurgiter après l’accouchement pour la fortifier. Elle lui décrivait tout en détail. Le gros potteu noir apposé sur son front, et un autre sur la joue pour éloigner le mauvais oeil. Avec ses mèches hirsutes et son teint jaune les visiteuses n’avaient pas l’impression de mentir en prononçant bien fort l’inévitable injonction « Oh qu’elle est laide » destinée à détourner la jalousie des dieux. Mais lorsqu’elle ouvrit les yeux complètement, Anita put constater avec émerveillement que Mira avait reçu en cadeau ceux de sa grand-mère. »

Acheter ce livre

fnac livraison gratuite
Vous pouvez cliquer sur le lien suivant pour acheter ce livre : Acheter La saison des mangues, Cécile Huguenin

Commentaires
  1. christian sauvage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge