La dernière réunion des filles de la station-service, Fannie Flagg

la dernière réunionLa dernière réunion des filles de la station-service, Fannie Flagg paru le 2 Avril 2015 chez Cherche-Midi, 462 pages.

Après Beignets de tomates vertes (porté à l’écran) puis le délicieux Miss Alabama et ses petits secrets (cf : mon article), Fannie Flagg revient nous régaler avec un nouveau roman qui là encore retrace une certaine époque méconnue de l’histoire des Etats-Unis.

Mon résumé :

Sookie aspire à un peu de repos après le mariage de sa quatrième fille. Ces événements heureux lui ont demandé une grande implication et beaucoup d’énergie. Si l’on ajoute à cela une mère exigeante, excentrique, populaire et n’en faisant qu’à sa tête, l’on comprend que Sookie veuille prendre le large ! Elle entend bien profiter de son temps libre aux côtés de son époux et rêve de partir en voyage. Elle aimerait surtout prendre du recul par rapport à sa mère si critique qui lui a toujours fait de l’ombre. Mais elle est trop polie et docile et n’ose jamais lui dire ses quatre vérités.
Pourtant le monde de Sookie est sur le point de voler en éclats. Elle va recevoir un mystérieux courrier qui va remettre en cause ses origines. Sa vie entière est basée sur un mensonge. Sookie n’est pas celle qu’elle croyait être et cette nouvelle la bouleverse au plus haut point remettant tout en cause à ses yeux.
L’on découvre alors son lien avec une certaine Fritzi, une femme incroyable qui a tenu avec ses soeurs une station-service dans les années 40 avant de vivre une aventure palpitante : celle des premières femmes pilotes dans une Amérique encore traditionnelle et rurale.

Mon avis :

Fannie Flagg a écrit un roman captivant, richement documenté nous offrant une pan méconnu de l’histoire des Etats-Unis avec une avant-garde féministe reléguée aux oubliettes. Comme pour Miss Alabama et ses petits secrets, la galerie de portraits est savoureuse même si l’on aimerait plus de détermination et de répondant chez notre héroïne. Avec cet aspect quelque peu hors temps, décalé comme l’auteure le fait si bien, on a la sensation d’une machine à remonter le temps en ouvrant ce livre.
Un peu plus grave que son précédent, moins fantaisiste, La dernière réunion des filles de la station-service est un roman fort et sensible dans lequel essaiment les belles surprises et de ce fait difficile à lâcher.

Un extrait où l’on assiste à l’envol de Fritzi :

    « Fritzi n’en montra rien, mais elle était terrifiée quand l’appareil s’aligna au bout du champ. Elle n’était encore jamais montée dans un avion et, lorsque Billy mit les gaz puis s’élança sur la piste, elle ferma les yeux. Son cœur battait si fort qu’elle avait peine à respirer. Mais elle réussit à rester impassible ; s’il fallait cela pour impressionner Billy, elle le ferait. Il l’avait éblouie dès le premier jour lorsque, après avoir sauté du cockpit, il s’était avancé d’un pas nonchalant vers la foule. De plus, Fritzi avait envie de voir du pays avant de se fixer quelque part. Pas question d’épouser un gars de Pulaski et de se retrouver avec six gosses sur les bras à l’âge de vingt-cinq ans. Bon nombre de ses amies avaient quitté le lycée en route, s’étaient mariées et attendaient déjà un petit. Donc quand Billy avait débarqué dans sa vie, elle s’était dit qu’il venait la délivrer _ non comme un chevalier sur son destrier blanc, mais comme un pilote dans un bel avion jaune. »

Acheter ce livre

fnac livraison gratuite
Vous pouvez cliquer sur le lien suivant pour acheter ce livre : Acheter La dernière réunion des filles de la station-service, Fannie Flagg

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge