Avec tes yeux, Sire Cedric

avec es yeuxAvec tes yeux, Sire Cedric paru le 8 octobre 2015 chez Presses de la Cité, 550 pages.

Sire Cedric a déjà publié plusieurs romans dont certains ont été récompensés de prix. Ses thrillers sont souvent teintés de fantastique.

Mon résumé :

Thomas est en proie à de graves insomnies. A cela s’ajoutent de terribles cauchemars très perturbants pour ce jeune informaticien qui confirme l’adage « Un malheur n’arrivant jamais seul »… étant donné que sa petite-amie avec qui il était installé le quitte et déménage.
Thomas prend rendez-vous chez le médecin pour son problème d’insomnie et le docteur lui propose d’essayer l’hypnose. Thomas accepte et le regrette ensuite. Car les choses dégénèrent très vite et notre pauvre héros est sur le point de vivre une expérience des plus troublantes et désagréables.
Thomas va alors développer une capacité dont il se serait bien passé : il a des visions. A travers les yeux d’un criminel particulièrement sadique, Thomas voit le déroulement exact des meurtres et les visages des victimes comme si c’était lui qui se muait en tueur. L’homme s’en prend à des jeunes femmes vulnérables, isolées qu’il s’amuse à torturer avant de leur arracher les yeux les laissant mourir dans d’atroces souffrances.
Thomas ne peut malheureusement pas échapper à ces visions qui le poursuivent. Essayant de sauver une victime, Thomas ne sait pas qu’il va se retrouver en première ligne sur une scène de crime devenant ainsi un coupable tout trouvé !

Mon avis :

Difficile si ce n’est impossible de ne pas succomber à l’irrésistible envie de dévorer, sans reprendre son souffle, ce thriller haletant à la veine fantastique parfaitement assumée. Les personnages ont tous une certaine épaisseur, un passé qui nous les rend aussi complexes qu’intéressants. Les liens entre les différents protagonistes sont très bien tissés. En tant que lecteur, on se glisse avec aisance dans la peau de tel ou tel personnage. La résolution nous échappe sans cesse tandis que les chapitres s’enchainent à une vitesse folle. L’écriture est simple, efficace, visuelle. Adrénaline et hémoglobine sont au rendez-vous de ce roman mené tambour battant !
Un final décoiffant malgré un certain flou artistique quant à la résolution de questions inhérentes à l’intrigue principale.

Ne nous privons pas d’un extrait d’Avec tes yeux :

« Une barre de feu traverse son crâne.
Ses yeux le brûlent. Sa bouche est emplie d’un goût horrible. De la pourriture.
Il tousse et s’étouffe tout en revenant à lui.
Un cauchemar.
Faites que ce ne soit qu’un cauchemar.
Thomas roule sur le lino de son appartement, en haletant. Il s’est cogné la tête en tombant, il sent la bosse sous ses doigts, sur sa tempe droite.
– Putain… de… merde ! balbutie-t-il en se redressant avec difficulté.
Son évanouissement n’a pas duré longtemps. Dehors, l’orage se déverse sur Versailles. Des éclairs parcourent le ciel. Le tonnerre fait vibrer les vitres.
– Il l’a tuée ! Le monstre… l’a tuée !
La confusion ne le quitte pas. Thomas titube jusqu’à la salle de bains, où il ouvre le robinet à fond, passe la tête sous le jet, s’éclabousse tout entier. Il se rince la bouche et boit, avant de refermer l’eau et de plaquer son dos contre le mur carrelé. Ses vêtements sont trempés. Ils s’égouttent sur le sol, à ses pieds.
Cela le foudroie tout à coup.
Elle n’est pas encore morte.
Cette idée a surgi dans son esprit et ne veut pas le lâcher. Elle lui dévore le cerveau.
Je ne l’ai pas vue mourir. Juste s’évanouir. Il est possible que cette femme soit encore en vie…
Il se remémore sa vision. Les images lui reviennent en pleine face. Le couteau plein de sang. L’œil arraché et posé dans le creux de sa main. L’iris vert de cette fille, dirigé sur lui. Comme s’il le désignait. Comme s’il… l’accusait ? »

Acheter ce livre

Vous pouvez cliquer sur le lien suivant pour acheter ce livre : Acheter Avec tes yeux Sire Cedric



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge