[ANGOR], Franck Thilliez

Angor, Franck Thilliez[ANGOR], Franck Thilliez,  à paraître le 9 Octobre 2014, chez Fleuve noir, 619 pages.

 

Dans ce nouveau roman, Franck Thilliez revient avec son célèbre duo d’enquêteurs qu’il avait momentanément laissé de côté pour écrire son précédent livre : Puzzle. Je vous déconseille quand même de lire [ANGOR] et son résumé avant d’avoir lu la série. Toutefois, La forêt des ombres, Vertige et Puzzle (cf : mon article) se lisent indépendamment.

Mon résumé :

Franck Sharko et Lucie Hennebelle sont de retour sur le devant de la scène pour notre plus grand plaisir. Ils viennent d’avoir des jumeaux et, passionnés par leur métier et les enquêtes dans lesquelles ils s’engagent corps et âme, ils se sont pourtant promis de lever le pied et de ne pas se mettre en danger. Lucie est en congé maternité mais la nouvelle enquête de Franck lui donne encore plus envie de reprendre du service.
Parviendront-ils à garder la distance nécessaire entre leur vie professionnelle, parfois si exigeante, et leur vie familiale qu’ils veulent à tout prix préserver du danger ?
Quand une femme, presque déshumanisée, quasiment aveugle et ne parlant pas, est retrouvée, après un orage, sous une souche d’arbre qui cache un sous-sol aménagé par un kidnappeur ayant disparu, Sharko sent bien que la nouvelle affaire s’annonce corsée.
Nous suivons une jeune gendarme également : Camille Thibault, dans le Nord de la France. Très impliquée dans son travail dans lequel elle aimerait faire beaucoup plus, elle est néanmoins freinée par une santé précaire. Elle a subi une greffe de coeur et a la sensation difficilement explicable, car peu rationnelle, que cet organe vient d’un être malsain. Toutes les nuits, elle fait des cauchemars… Tandis que son corps rejette ce nouvel organe, elle est de plus en plus obnubilée par l’idée de découvrir l’identité de son donneur ce qui est théoriquement mission impossible…

Mon avis :

A priori, nul rapport entre la gendarme au coeur greffé et l’enquête de Sharko, se dit-on… Bien évidemment, il y a un lien que le lecteur va découvrir rapidement. Cette nouvelle affaire rondement menée, complexe et sombre, semble ouvrir une nouvelle voie pour Thilliez qui repousse les limites du mal et de la noirceur chez certains êtres particulièrement maléfiques.
Le fossé apparaît d’autant plus grand entre le foyer de Lucie et Franck (que j’aurais aimés voir un peu plus) accueillant deux jeunes bébés et l’enquête qui repousse toutes les limites du genre.
Accrochez-vous, l’enquête est élaborée, pleine de suspense et de rebondissements avec quelques moments particulièrement retors. Et ce ne serait qu’un début ? Eh bien, on en redemande !!

Un extrait ou les prémices de l’enquête :

   « Il y avait à l’évidence un rapport fort avec la mort sur ces peintures. Elle semblait jaillir des images, peser de tout son poids sur les épaules des observateurs. Sharko pouvait presque sentir son souffle glacial.
La mort, le macabre fascinaient-ils le tortionnaire de la jeune femme ? La mort l’avait-elle touché de près ? Effleuré ? La côtoyait-il chaque jour ? On pouvait prendre la vie, mais que signifiait
« Prendre la Mort ? »
Franck s’approcha de la fenêtre dont l’encadrement en bois tombait en lambeaux. De la pourriture commençait à envahir les murs. La vue donnait directement sur le bunker, au fond du jardin. Le flic resta là, pensif. Le bourreau avait mis les voiles depuis un bout de temps, mais pourquoi n’avait-il pas tué la fille avant son départ ?
Et pour quelle raison l’avait-il enlevée ? Pour obtenir une rançon ? Par sadisme ? Pour en faire son objet sexuel ?
  Le commissaire ferma la porte qui donnait sur le palier ainsi que les volets, plongeant la pièce dans la pénombre. Il s’assit sur le lit et ne bougea plus. Malgré la chaleur, il eut soudain très froid. Ce petit lit, au milieu de ces cadres effroyables, cette vieille pièce, cette ambiance mortifère qui semblait imprégner chaque brique de ces murs pourrissants.
Le silence absolu se fit. Sharko n’entendait plus que les battements de son coeur. »

Acheter ce livre

fnac livraison gratuite
Vous pouvez cliquer sur le lien suivant pour acheter ce livre : Acheter [ANGOR], Franck Thilliez

Commentaires
  1. Le Fevre Nathalie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge